L’IMOCA MACSF un peu « tanké dans la vase » !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Bertrand de Broc, sur l’IMOCA MACSF, a envoyé une vidéo hier, alors qu’il est englué dans le Pot-au-noir.

Le skipper #MACSF ne cache pas la difficulté de traverser cette zone « jonchée de pièges ».
« Là j’avance à 4 ou 5 nœuds. Le pot au noir est redescendu car je pensais pouvoir m’en échapper mais pour les heures à venir, il n’y a pas de porte de sortie rapide. Il faut attendre. Le vent est très aléatoire : tout à l’heure il y a eu 20 nœuds de vent, et là plus rien. Il faut être patient, c’est ça le pot au noir, sinon tu pètes les plombs. Et là je peux encore en avoir pour 2 ou 3 milles. La situation n’est pas très confortable, je dois chercher le vent à gauche et lofer à l’est. C’est frustrant car les premiers marchent à 18 nœuds, ce n’est pas drôle. Mais il fait beau. Il fait même très chaud à l’intérieur ! J’en ai profité pour me raser, manger, ranger le bateau. »

 

A voir également